Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 15 octobre 2018

La vie 15 avril 2018

15 avril

Dictons : « Quand de Saint-Paterne vient la saison, la chaleur vient pour de bon » (Bretagne) ; « Avril en nuées, mai en rosées » (Bourgogne).

Journée Mondiale de l’Art

C’est la fête de : Paterne, Anastasie, Stacey, César, Damien, Damienne, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Lilas (commun)

Sagesse : L’essentiel de la vie est un choix, le reste de la chance.

Du ciel à la terre :
Soleil 2018 Gap : 6h 51, 20h 19 ; soleil ; (Pluv. 418 mm) ; temp. : 7,8°/21,4° (H : 82 %) Phase lunaire, Nouvelle lune, décroissante, ascendante. Au jardin, jour feuille. Semez du mesclun et des salades : batavia, laitue pommée, romaine, à couper, l’arroche, en place, enterrer peu les graines, poirées, chou frisé, en pépinière. Semez la plante-huître (Mertensia maritima). En pépinière ou sous tunnel, terre bien réchauffée (12°C minimum), semer du céleri branche et du fenouil doux. Semer le gazon dans un sol bien préparé et ratissé, en croisant vos passages, passer le rouleau et arroser jusqu’à la levée.

Soleil 2017 Gap : 6h 51, 20h 19 ; soleil voilé, vent ; (Pluv. 190,6 mm) ; temp. : 6°/19,9° (H : 75%) Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, ascendante. Au jardin, jour feuille. Ne jardinez pas avant 17h05. Tailler les haies d’arbustes persistants, les topiaires et les bordures de buis. Tondre la pelouse, scarifier et faire un apport d’engrais riche en azote. Planter les laitues pommées d’été et ; les aromatiques ; les poireaux achetés en bottes. Repiquer sous abri les chicorées semées fin mars, et en pépinières, les choux de Bruxelles et les choux cabus. Eclaircir les semis de laitues à couper. Tailler le thym et le romarin.

Soleil 2016 Gap : 6h 51, 20h 19 ; nuageux puis soleil ; (Pluv. 223,6 mm) ; temp. : 4°/21° (H : 80%) ; Phase lunaire, Premier quartier, croissante, descendante. Au jardin, jour feuille. Tailler les haies d’arbustes persistants, les topiaires et les bordures de buis. Tondre la pelouse, scarifier et faire un apport d’engrais riche en azote. Planter les laitues pommées d’été et d’automne (issues de semis ou achetées en godets). Planter les aromatiques, les poireaux achetés en bottes. Repiquer sous abri les chicorées semées en mars. Éclaircir les semis de laitues à couper. Tailler le thym et le romarin.

Soleil 2015 Gap : 6h 51, 20h 19 ; soleil, (Pluv. 154,1 mm) ; temp. : 6,5°/27° (H : 75%) ; Phase lunaire, Dernier croissant, décroissante, ascendante. Au jardin jour fleur ; Semer en place les pavots de Californie, immortelles, cosmos, bleuets, capucines, clarkias, alysses odorantes, belles-de-jour, lavatères, tournesols... couvrez les graines et arrosez. Semer le chou-fleur et le brocoli en place, dans une serre enrichie en compost.

Soleil 2014 Gap : 6h 51, 20h 19 ; soleil (Pluv. 355,3 mm) ; temp. : 3,5°/20,8° (H : 68%) ; Phase lunaire : Pleine lune, descendante, croissante. Au jardin, jour racine. Planter les pommes de terre, l’ail, le céleri rave, les oignons, et les poireaux.

Soleil 2013 Gap : 6h 51, 20h 19 ; soleil ; temp. : 4,5° ; Phase lunaire, premier croissant, ascendante, croissante. Au jardin, jour racine jusqu’à 17h puis jour fleur. Planter les rosiers, tailler les mimosas, semer les vivaces.

Ce jour là  :

- 1452 : Leonardo di ser Piero da Vinci dit Leonardo da Vinci est né à Vinci, en Toscane, Italie. Connu comme peintre, il est aussi, sculpteur, urbaniste, architecte, philosophe et musicien. Et comme scientifique il fait beaucoup progresser la connaissance. Il laisse une œuvre considérable dans tous les domaines.
Il meurt à Amboise le 2 mai 1519.

- 1797 : Adolphe Thiers Homme d’État et historien français est né à Port de Bouc (Bouches du Rhône).
Thiers entre très tôt en politique. Lors de la révolution de 1830, c’est lui qui persuade Louis- Philippe d’Orléans, scrupuleux et hésitant, de prendre le pouvoir. Plusieurs fois ministre, il professe des idées libérales avancées tout en appliquant des méthodes de gouvernement autoritaires. En 1840, sa politique trop hardie engage Louis-Philippe à se séparer de son "petit ministre". Déçu par la monarchie, il devient républicain, accueille favorablement la révolution de 1848, soutient la candidature à la Présidence de Louis-Napoléon, neveu de Napoléon Ier, puis dénonce le coup d’état par lequel celui-ci devient l’empereur Napoléon III. Durant les dix-huit années du Second Empire (1852-1870), il demeurera dans l’opposition et, notamment, fera tout pour empêcher une guerre hasardeuse contre la Prusse.
A Versailles, Thiers, paré du nouveau titre de président de la République, joue au monarque. Soutenu par l’Assemblée qui siège à l’Opéra transformé pour accueillir les séances, il réorganise la France vaincue.
Chef du pouvoir exécutif de 1871 au 24 mai 1873, il eut à combattre la Commune de Paris et à poursuivre les négociations avec la Prusse ; l’habileté de sa politique financière lui permit d’obtenir une plus prompte évacuation du territoire français par les armées allemandes. En 1873, une majorité royaliste l’oblige à se démettre de ses fonctions. Il continue cependant à se rendre à Versailles, comme député, dans la salle du Congrès construite au centre de l’aile du Midi (aujourd’hui cadre de l’exposition "Les Grandes heures du Parlement". Il y connaît son plus beau triomphe en 1877 (l’année même de sa mort) lorsque Léon Gambetta le proclame "libérateur du territoire".
Il meurt à Saint-Germain-en-Laye le 03 septembre 1877