Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 15 octobre 2018

Histoire 15 novembre 2007

Faut il parler des OVNI ?

Il y a ceux qui y croient et les autres. Les Objets Volants Non Identifiées (OVNI) font par épisode beaucoup parler et écrire. Rien ne prouve pourtant que nous soyons, nous terriens, les seuls êtres vivants du vaste système dans lequel la Terre existe.

Selon le journal Libération du 12 novembre 2007 : Des pilotes militaires et civils, témoins d’objets volants non identifiés, ainsi que des scientifiques réunis à Washington appellent les Etats-Unis à rouvrir officiellement l’enquête sur les Ovni, abandonnée en 1969.

Cet appel a été signé par un panel international de 19 pilotes, scientifiques et responsables politiques, dont la plupart étaient venus témoigner publiquement lundi à Washington de leur rencontre avec un Ovni.

Parmi eux, un pilote retraité d’Air France, qui a croisé en 1994 un « énorme disque volant » lors d’un vol Nice-Londres, un pilote de chasse iranien qui a tenté en vain d’attaquer un Ovni en 1976, ou encore un ancien responsable des autorités américaines de l’aviation civile (FAA), qui s’est vu confisquer une enquête sur un Ovni repéré au-dessus de l’Alaska en 1987.

« Qui croit aux Ovni ? C’est le type d’attitude que prend systématiquement la FAA. Quand j’ai demandé au responsable de la CIA ce qu’il en pensait, il m’a dit "C’est bien un Ovni, mais on ne peut pas le dire au public américain, tout le monde paniquerait" », a-t-il raconté à la presse.

Ouverture d’esprit

"Je crois que l’attitude d’esprit que l’on doit adopter vis-à -vis de ces phénomènes est une attitude d’esprit tout à fait ouverte, c’est à dire qui ne consiste pas à nier a priori comme d’ailleurs nos ancêtres des siècles précédents ont dû nier des choses qui nous paraissent aujourd’hui parfaitement élémentaires"
(M. Robert Galley, Ministre des Armées)

Pour en savoir plus : voir le site du groupe de travail du CNES (centre National d’Etudes Spatiales) : GEIPAN