Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 17 février 2019

Consommation 10 février 2019

Pas tous égaux devant la facture EDF

Extrait du Rapport de la Cour des Comptes 2019
L’avantage énergie : coûteux et disproportionné

Cet avantage se caractérise par les éléments suivants :
- gratuité de l’abonnement ;
- fourniture d’électricité à un tarif préférentiel (4 % environ du tarif de base), qui n’a jamais été revalorisé, contrairement à ce que prévoyait les textes internes ;
- exonération des taxes (le tarif préférentiel étant réputé toutes taxes comprises).

Ce qui revient à dire que sur une facture de début 2019 :
Abonnement = 10,31 euros/mois TTC ; devient gratuit
Prix kW/h, HC = 0,08436, tarif public ; devient : 0,003374 pour l’agent EDF
Prix kW/h HP = 0,1194 tarif public devient : 0,00477 pour l’agent EDF
Plus les taxes (offertes aux agents) qui représentent pour un foyer normal 25% de la facture totale.
Un agent, un retraité EDF, peut gaspiller son électricité ça ne coûte rien. Combien de morts dans la rue en 2018 ?

Cet avantage en nature, non limité, non plafonné, pèse aussi dans les engagements de l’entreprise en faveur des retraités et futurs retraités. Les engagements correspondant à l’avantage énergie représentaient 2,95 Md€ au 31 décembre 2017.

Et la réponse du Ministre de l’Economie et des Finances :
"S’agissant de la recommandation n° 4 relative à la suppression par étapes de l’avantage énergie, je partage avec la Cour la nécessité d’examiner en priorité les mesures visant une meilleure maîtrise de la consommation dans le cadre de la politique de transition énergétique."

Plus : Politique salariale EDF

À lire aussi : Rapport public complet