Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 5 décembre 2017

Petite philosophie à l’usage de tous 14 mai 2011

La voie … Pour l’avenir de l’humanité

Edgar Morin dans cet ouvrage exceptionnel met toute son expérience et sa sagesse au service de l’humanité pour lui montrer une VOIE possible pour l’avenir de l’humanité. Altruiste et remarquable.

« Les réformes politiques seules, les réformes économiques seules éducatives seules, les réformes de vie seules ont été, sont et seront condamnées à l’insuffisance et à l’échec. Chaque réforme ne peut progresser que si progressent les autres. Les voies réformatrices sont corrélatives, interactives, interdépendantes.

Pas de réforme politique sans réforme de la pensée politique, laquelle suppose une réforme de la pensée elle-même, qui suppose une réforme de l’éducation, laquelle suppose une réforme politique. Pas de réforme économique et sociale sans réforme politique, qui suppose une réforme de la pensée. Pas de réforme de vie ni de réforme éthique sans réforme des conditions économiques et sociales du vivre, et pas de réforme sociale et économique éthique.
Plus profondément encore, la conscience de la nécessité vitale de changer de voie est inséparable de la conscience que le grand problème de l’humanité n’a cessé d’être celui de l’état souvent misérable et monstrueux des relations entre individus, groupes, peuples. La question très ancienne de l’amélioration des relations entre humains, qui a suscité tant d’aspirations révolutionnaires, tant de projets politiques, économiques, sociaux, éthiques, est désormais indissolublement lié à la question vitale du XXIe siècle, qui est celui de la Voie nouvelle et de la Métamorphose.
J’ai déjà indiqué qu’à la base, dans toutes les sociétés civiles, il y a multiplicité d’initiatives dispersées, ignorées des partis, des administrations, des médias. Indiquons ici que les reliances, développements et convergences des innombrables initiatives permettraient de frayer des voies qui convergeraient pour former la Voie. » Edgar Morin

Voilà le thème d’un ouvrage qui devrait être lu par tous les dirigeants de notre monde pour qu’ils aient en perspective leurs incompétences et leur grande ignorance de la vision futuriste que leur position nécessiterait d’avoir.
Ce livre devrait aussi être lu, ou même étudié, dans les classes des lycées, les familles, les partis politiques, les syndicats, …
Si en effet comme l’écrit Edgar Morin nous ne prenons pas conscience que le développement de nos consommations, trop souvent inutiles, ne peut pas croître indéfiniment nous allons avoir de grandes déceptions.
Le réchauffement climatique n’est pas un leurre. L’activité humaine détruit et pollue tout, même notre santé. N’est ce pas abérant de fabriquer des voitures qui roulent à 240 km/heure pour des routes limitées à 150 km/heure au maximum en Europe ? Ou de laisser vendre des cigarettes avec inscrit sur les emballages « Fumer tue » et encore de laisser les paysans déverser en France des dizaines de milliers de tonnes de produits chimiques dans leurs champs alors que nous savons que cela tue la biodiversité des sols et que la croissance des cancers est due en partie de la nourriture que nous ingurgitons ?
Nous sommes devenus fous et totalement irresponsables de notre propre vie.

Faites une bonne lecture de ce livre indispensable et ensemble trouvons la Voie. Jacques Solomiac.

À lire aussi : Quelques extraits